Du 17 au 22 avril 2018 à 19h, dimanche à 17h
 
La Bande J - Troupe Acrylique Junior 
 présente sa nouvelle création :
 
L'amygdale 
une cartographie des rapports humains
 
Inspiré de Kinky Birds d'Elsa Poisot
 et d'un fait divers qui s'est passé dans le métro de Lille
 
L'amygdale 
 
 

L’amygdale est une petite structure cérébrale sous-corticale, siège de la mémoire émotionnelle non consciente. Elle joue un rôle essentiel dans la mémoire des chocs traumatiques subis par une personne. 

L’amygdale est une histoire de rencontres, celles qui nous hantent, celles qu’on imagine, celles qui sont arrivées, mais aussi celles qui n’auraient jamais dû avoir lieu.

Cette nouvelle création de la Bande J nous conte la trajectoire à la fois banale et terrible d’une jeune femme qui se fait agresser dans un métro sans qu’aucun des voyageurs n’intervienne et ne lui porte assistance. «Nous sommes tellement nombreux qu’il y a sans doute déjà quelqu’un qui aura appelé la police ou tiré la sonnette d’alarme !»

A travers la passivité des témoins se lit la mise à mal du «vivre ensemble», résultat d’un climat de méfiance vis-à-vis de l’autre. On découvre les parcours et les mentalités des autres passagers. Chacun est coincé dans sa petite vie et tous ont une bonne excuse pour ne pas s’être pas impliqués dans le drame de la fille du métro.

Les personnages, d’âges, de sexes, de classes sociales et de vécus différents, interprétés par la Bande J, tendent un miroir sur nos peurs, nos indifférences, mais aussi nos attirances, nos amours, nos désirs de relations harmonieuses à travers une mosaïque d’événements quotidiens.

Cette création nous a amenés à parler de la violence, du harcèlement à l’école, dans la famille, au travail. Les jeunes interprètes ont écrit des moments de leur vie où ils ont subi un harcèlement. Ecrire, jouer son texte est une formidable catharsis et fera, nous l’espérons, écho sur les spectateurs jeunes ou moins jeunes.

La bande J :

Basile Campanelli, Pauline Gurtler, Morgane Haldi,
Baptiste Homère, Annaïk Juan-Torres, Velican Kahraman,
Elisa Marti, Grégoire Manghi, Charlotte Pigueet-Wernli,
Livia Richard, Georgia Rushton, Matteo Sturiale,
Alice Thévenoz, Lucien Thévenoz,
Clara Uslu, Johan Walthert

Texte :  Evelyne Castellino et témoignages des interprètes
Mise en scène et chorégraphie : Evelyne Castellino
Assistant : Lino Eden
Coach danse : Séverine Géroudet et Nathalie Jaggi
Vidéo : Francesco Césalli
Bande son : Jacques Zürcher et Lino Eden
Coach chant : Mathilde Soutter
Costumes : Spooky Dolls Surgery
Recherches musicales : Evelyne Castellino et Lino Eden
Lumières et régie : Janos Horvath
Régie son : Lino Eden
Régie Vidéo : Francesco Césalli
Attachée de presse : France Jaton
Administration et affiche : Evelyne Castellino
Photo de l'affiche : Francesco Césalli
Photographe : Pierre-André Fragnière