Avec une halle spacieuse, un grand café, une salle de spectacle et une autre de répétition, La Parfumerie est une friche industrielle accueillante, unique et polyvalente qui, depuis près de 20 ans, occupe les locaux d'une ancienne parfumerie au bord de l'Arve. Elle est cogérée par trois compagnies indépendantes de théâtre et de danse. Le lieu est principalement dédié aux créations des compagnies résidentes et à l'accueil de compagnies de la région, mais il est aussi un vivier pédagogique et artistique qui présente annuellement les spectacles des nombreux enfants, adolescents et jeunes adultes qui pratiquent le théâtre et la danse au sein des ateliers de la Cie 100% Acrylique et du Théâtre Spirale. Certains week-end, la Parfumerie se mue en dance-floor très fréquenté par la jeunesse locale. De juillet à septembre, une terrasse estivale propose des activités théâtrales, musicales et festives. 

  NOUS NE LOUONS PAS LES LIEUX POUR DES    
 ANNIVERSAIRES OU DES SOIREES DANSANTES 
 
 

 

Historiquement, les directeurs artistiques des compagnies, nommés "parfumeurs", sont:

  • Evelyne Castellino pour la Compagnie 100% Acrylique
  • Michel Faure pour le Théâtre des Intrigants
  • Patrick Mohr pour le Théâtre Spirale
  • Marcel Robert pour le Théâtre de Séraphin

Après avoir fait de nombreuses demandes individuelles afin d'obtenir un espace de répétitions et d'entrepôt de décors, plusieurs compagnies indépendantes se sont associées pour présenter collectivement leur requête.

On entend souvent dire que les artistes sont individualistes et peu enthousiastes lorsqu'il s'agit de partager. Ce n'est pourtant pas une règle systématique : Le Théâtre Spirale, La Compagnie 100% Acrylique, Le Théâtre Séraphin et Michel Faure (metteur en scène et scénographe) se sont sentis prêts à partager un lieu où ils pourraient développer leurs activités respectives, en synergie avec celles des autres compagnies. Ces créateurs produisent de nombreux spectacles de théâtre et de danse et touchent un large public. Ils contribuent très activement à la vie culturelle genevoise et à sa diffusion hors de ses frontières puisque leurs spectacles sont régulièrement tournés en Suisse et à l'étranger. C'est là une caractéristique qui les unit.

Sensible au fait que des artistes réussissent à s'entendre pour partager un lieu de répétitions, l'Etat de Genève - le Département des Travaux Publics - leur a mis à disposition des locaux, sis au chemin de la Gravière, anciennement occupés par l'usine Firmenich. D'où le nom de l'association : "La Parfumerie".

Depuis juin 1994, l'Association de la Parfumerie a effectué une série de démarches afin de structurer et de budgéter le projet d'aménagement de ces locaux. Grâce à l'aide de différents organismes publics et privés, elle a pu réaliser certains travaux de rénovation urgents et indispensables. Le 24 novembre 1996, elle a inauguré le premier espace rénové : la salle de l’Arve - le Théâtre.

Ensuite, en 1999, elle réalise l’aménagement de la salle dite « de l’ancienne chaufferie » pour y créer un espace d’accueil au public et une buvette : le Grand Café de la Parfumerie.

Les compagnies qui se partagent ce lieu ne se contentent pas d’y répéter et d'y créer leurs productions, mais elles organisent aussi des ateliers pédagogiques pour jeunes acteurs et danseurs, des rencontres culturelles, des soirées festives, des performances, des soirées de contes, des concert, etc.

A Genève, La Parfumerie est devenu un lieu dont on parle, où l’on se rencontre, où l’on partage des moments de vie et d'émotions, que ce soit au Théâtre ou au Grand Café.